Un drame sacré

 

Tragédie de Denis Coppée (1580-1630 ?), bourgeois, marchand et édile à Huy. Auteur de pièces religieuses et profanes, Coppée publie ici un drame sacré sur la mort du Christ. Le texte n’est pas divisé en actes et, en raison de sa longueur inusitée dans l’œuvre de Coppée, il est en mesure d’être joué pendant deux ou trois jours. Proche des mystères dans une certaine mesure, la forme ne reprend toutefois pas le caractère prosaïque du genre et adopte un ton égal, grave et mystique. Poèmes de circonstance et pièces dédicatoires formant des acrostiches précèdent la tragédie. On ne connaît qu’une douzaine d’œuvres de Denis Coppée, toutes rarissimes. La Bibliothèque royale de Belgique en possède la majorité depuis l’achat en bloc de la collection du bibliophile liégeois Henri Helbig (1813-1890), en 1892.

Claude Sorgeloos
  • KBR - Imprimés anciens et précieux, II 61.803 A
    Denis Coppée.
    La sanglante et pitoyable tragedie de nostre sauveur et redempteur Iesus-Christ ; poëme mêlangé de devotes meditations, figures, complaintes de la glorieuse Vierge, de la Magdelene, & de Sainct Pierre. Avec quinze sonnets en memoire des quinze Effusions de nôtre Sauveur

    Liège : Léonard Streel, 1624.

 

Pour en savoir plus

  • Léopold Dupont, « Denis Coppée : tradition religieuse, actualité politique et exotisme dans le théâtre à Liège au temps du baroque », dans Revue belge de Philologie et d’Histoire, 55, 3-4, 1977, p. 791-840.

  • C. Sorgeloos, « Henri Helbig (1813-1890) », dans M. de Schepper, A. Kelders en J. Pauwels (éd.), Les seigneurs du livre. Les grands collectionneurs du XIXe siècle à la Bibliothèque royale de Belgique. Bruxelles, 2008, p. 194-195 en 203-204.
    PDF à télécharger (148KB) - PDF à télécharger (215KB)