Claude Ptolémée, Cosmographia

 

Source importante d’inspiration pour les cartographes du Moyen Âge et de la Renaissance, la Cosmographia (Geographia) de Claude Ptolémée (ca. 90 - 168) a été traduite du grec en latin par  Jacopo d’Angelo (Jacobus Angelus). Rédigé vers 150 et divisé en huit livres, ce traité s’inscrit comme une vaste compilation des connaissances geéographiques du monde à l’époque de l’empire romain. Le Bruxellensis 14887 a appartenu à une figure marquante du mécénat bourguignon au XVe siècle : Raphaël de Mercatel (1437-1508), fils naturel de Philippe le Bon, abbé de Saint-Pierre à Oudenburg puis de Saint-Bavon à Gand. À partir de 1475, le texte connut plusieurs éditions, augmentées de Tabulae novae (cartes modernes), dont deux par Gérard Mercator (1512-1594).  

 

Bernard Bousmanne

 

  • KBR - Cabinet des Manuscrits, ms. 14887
    Claude Ptolémée [Claudius Ptolomaeus], Cosmographia
    Version latine de Jacopo d’Angelo [Jacobus Angelus]
    Pays-Bas méridionaux (Gand), 1482-1485

 

Pour en savoir plus

  • H. Elkhadem, « Claude Ptolémée, Geographia et Cosmographia », dans P. Delsaerdt, J.-M. Duvosquel, e.a. (éd.), Cent trésors de la Bibliothèque royale de Belgique. Bruxelles, 2005, n° 30.
    PDF à télécharger (607KB)

  • A. Derolez, The Library of Raphael de Mercatellis, Abbot of St. Bavon’s Ghent, 1437-1508. Gand, 1979, n° 6.