Mémoriaux Succa

 

Peintre et dessinateur de talent, membre de la gilde de Saint-Luc comme Rubens, Antoine de Succa est né à Anvers vers 1567 dans une famille d’origine piémontaise. En 1600, il reçoit une lettre patente des archiducs Albert et Isabelle l’autorisant à étudier les effigies des anciens princes des maisons d’Autriche, de Bourgogne, de Brabant et de Flandre, conservées dans le pays. Parcourant nos régions, en passant notamment par Tournai, Gand, Louvain, Bruxelles et Anvers, Antoine de Succa rassembla dans ses carnets de voyage, les dessins - ses « Mémoriaux » - qu’il réalisa de ces monuments peints ou sculptés, en y ajoutant ses commentaires. Aujourd’hui, beaucoup de ces monuments ont disparu. Seul subsiste le témoignage du peintre.

 

Bernard Bousmanne

 

  • KBR - Cabinet des Manuscrits, ms. II 1862/1
    Antoine de Succa, [Mémoriaux]

    Pays-Bas méridionaux, 1601-1615

 

 

Pour en savoir plus

  • C. Van den Bergen-Pantens, “Antoine de Succa, Mémoriaux”, dans P. Delsaerdt, J.-M. Duvosquel, e.a. (réd.), Cent trésors de la Bibliothèque royale de Belgique. Bruxelles, 2005, n° 54.
    PDF à télécharger (503KB)

  • M. Comblen-Sonkes et C. Van den Bergen-Pantens, Les mémoriaux d'Antoine de Succa. Bruxelles, 1977.
    PDF à télécharger (14,6MB)