Octave Maus, Souvenirs d'un wagnériste

 

Critique d’art et critique musical, l’avocat bruxellois Octave Maus (1856-1919) apprend la musique grâce à sa cousine la peintre Anna Boch (1848-1936), puis avec le pianiste Louis Brassin (1840-1884). Animateur de la vie culturelle bruxelloise et initiateur du cercle des XX (1884-1893) puis de la Libre Esthétique (1894-1914), Maus est un fervent admirateur de l’œuvre de Richard Wagner (1813-1883), faisant partie des premiers pèlerins de Bayreuth.

 

Marie Cornaz

 

  • KBR - Musique, Mus. 3.624 C
    Octave Maus,
    Souvenirs d’un wagnériste. Le théâtre de Bayreuth,
    Bruxelles, Veuve Monnom, 1888.
    Notice complète

 

 

Pour en savoir plus

  • Albert Vander Linden, Octave Maus et la vie musicale belge (1875-1914), Mémoire couronné par l’Académie royale de Belgique (Classe des Beaux-Arts), 3 novembre 1940, t. VI, fasc. 2, p. 1-30.
    PDF à télécharger (12,1MB)